classement f1 2010

Toutefois, une fois la voiture de sécurité rentrée, quelques hectomètres avant la ligne d’arrivée, Schumacher dépasse Alonso et est sanctionné pour infraction à l'article 40.13 (dont l'application fut logiquement contesté par Mercedes, les drapeaux verts étant remis) : l'Allemand écope de vingt secondes de pénalité. Après quarante minute d'attente, la course est relancée dernière la voiture de sécurité et est déclarée wet race : les pilotes doivent s’élancer en pneus pluie et ne sont pas soumis à la règle de changement obligatoire de pneumatiques. Hamilton, Massa, Schumacher, Kubica, Barrichello, Alguersuari, Liuzzi et Kovalainen entrent changer de pneus, Vettel et Alonso faisant de même au tour suivant. For the video game based on the 2010 Formula One season, see, Dispute over regulations and breakaway series, World Constructors' Championship standings, Fédération Internationale de l'Automobile, List of Formula One World Championship points scoring systems, "The title permutations – who must do what to become champion? The British Grand Prix marked the halfway point of the season and saw further tensions within Red Bull. British Formula 3 Champion Daniel Ricciardo was fastest for Red Bull Racing. En tête de la course, Button, Alonso et Massa forment un trio séparé par moins de 2 secondes au 10e passage. Le classement derrière la voiture de sécurité est alors Vettel devant Kubica, Webber, Alonso, Jenson Button (seul pilote de pointe à partir en pneus durs), Lewis Hamilton, Rubens Barrichello, Michael Schumacher, Nick Heidfeld, Adrian Sutil, Jaime Alguersuari et Kamui Kobayashi. Any car being driven unnecessarily slowly, erratically, or which is deemed potentially dangerous to other drivers, will be reported to the stewards. Dès le deuxième tour, Button abandonne, victime d’une surchauffe moteur, alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité. Dans les derniers tours, aidé par ses pneus neufs, Kubica prend le meilleur sur Buemi, Petrov, Massa, Hülkenberg et Sutil qui recevra une pénalité de 20 secondes après l'arrivée, jugé coupable d’avoir tiré profit d’une erreur de pilotage dans le premier tour et d'avoir gagné des places en coupant la piste au virage no 7. Les titres reviennent à Sebastian Vettel et à son écurie Red Bull - Renault pour la troisième année consécutive. The 2010 entry list was published by the FIA on 12 June, which included all 2009 teams and three new teams, Campos Meta, Virgin Racing and US F1 Team. Kamui Kobayashi, Jaime Alguersuari et Bruno Senna profitent de cette neutralisation pour changer de pneus mais lorsque la voiture de sécurité libère les pilotes au début du troisième tour, il ne pleut déjà plus : de la Rosa, Kovalainen, Senna, Buemi, Alguersuari et Alonso doivent à nouveau repasser par les stands chausser des pneus slicks. De la Rosa, victime d'un souci moteur abandonne et Petrov se retrouve quatrième. Il devance Rosberg de dix points, Alonso et Hamilton de onze points. Les trois premiers se tiennent en moins de 4 secondes alors que la nuit commence à tomber sur le circuit de Yeongam. Chez les constructeurs, McLaren, en réalisant un doublé, prend la tête du classement avec 109 points, devançant Ferrari avec 90 points, le reste du classement n'évoluant pas. The technical and sporting regulations applicable for the season were the subject of much debate. Estonia F1 2010 ATP en direct et résultats terminés. Mark Webber remporte la quatrième victoire de sa carrière, la deuxième cette saison devant son coéquipier Sebastian Vettel, Kubica complétant le podium. Alonso met peu à peu la pression sur Vettel en proie à un problème de bougie d'allumage. Followers of @F1 on Twitter picked Fernando Alonso's 2010 Ferrari win over Sebastian Vettel as their favourite Singapore Grand Prix. Webber was leading the Turkish Grand Prix when teammate Vettel attempted a pass on lap 40 that ended with the two Red Bulls colliding; Vettel retired whilst Webber recovered to finish third behind eventual race winner Lewis Hamilton and Jenson Button. Hamilton fait une légère sortie de piste avant son arrêt tandis que Kubica glisse dans la pitlane et manque son emplacement dans les stands ce qui permet à Webber de lui ravir sa seconde place. Le classement derrière la voiture de sécurité est Alonso devant Vettel, Webber, Kubica, Hamilton, Button, Rosberg, Kubica, Barrichello, Sutil... La course est relancée au trente-cinquième tour et quelques instants plus tard, Hamilton profite du dépassement d’un attardé par Webber pour attaquer l’Australien. Chez les constructeurs, le classement n'évolue pas, McLaren conserve la tête avec 300 points, devant Red Bull Racing (272 points) et Ferrari (208 points). Le Japonais le dépasse à deux tours de l’arrivée et fait de même sur Buemi dans le dernier virage. Kobayashi, toujours troisième, rentre au 53e tour pour changer de pneus et reprend la piste en 9e position dans le sillage de Fernando Alonso. Les voitures devront s'élancer avec la quantité d'essence nécessaire à la distance totale de la course, Les pneumatiques utilisés par les pilotes qualifiés en Q3 sont conservés pour le départ de l'épreuve, Le nombre de mécaniciens autorisés à s'affairer autour de la monoplace lors de son arrêt au stand est réduit à six. Après la valse des changements de pneus, le classement s’établit ainsi : Webber, Vettel, Kubica, Massa, Hamilton, Rosberg, Alonso, Schumacher, Sutil, Barrichello, Liuzzi, Buemi, Petrov, Alguersuari. À partir du vingt-cinquième tour, les McLaren, sujettes à des problèmes d’adhérence, perdent trois secondes sur les leaders. La direction de course prend alors la décision de retarder le départ de dix minutes, puis de le donner derrière la voiture de sécurité. Alonso se fait passer par Hamilton qui devient leader de la course devant Alonso, Button, Vettel, Webber, Kubica, Sutil et Buemi, les cinq premiers se tenant en moins de 9 secondes. Glock rentre le premier changer ses pneus, Buemi et Yamamoto s’arrêtent ensuite et donnent le signal à tous les autres concurrents. Il est parti de la P6 et a remporté la course à Istanbul Park pour la deuxième fois. [48], On 21 September 2009 the provisional 2010 calendar was issued by the World Motor Sport Council containing 19 races,[3] followed by a second provisional schedule which had the Abu Dhabi and Brazilian Grands Prix switching dates. Ce classement n’est pourtant pas définitif et sera modifié car les pilotes sous investigation écopent tous de 5 secondes de pénalité : Alonso est finalement reclassé huitième, Buemi neuvième et Nico Rosberg dixième, au détriment de Pedro de la Rosa éjecté de la zone des points. Testing sessions were confirmed for Valencia (1–3 February), Jerez (10–13 February and 17–20 February), and Barcelona (25–28 February). Hamilton would match Webber's feat of back-to-back victories by claiming first place in Canada. Hamilton repart devant Rosberg et Alonso devant Kubica. Au quatrième tour, Vettel précède Hamilton de 3 secondes, Alonso de 5 s, Massa de 6 s, Kubica de 7 s, Button de 9 s, Barrichello de 10 s, Hülkenberg de 11 s et Webber de 11 s 5. Au trente-neuvième tour, Alonso est toujours en tête devant Vettel à 2 secondes, Webber à 9 s, Button à 11 s, Rosberg à 13 s, Kubica à 14 s, Barrichello à 17 s, Sutil à 21 s, Hülkenberg à 22 s et Massa à 23 s. Kubica change ses pneus après une crevaison à l’arrière-gauche et chute de la 6e à la 11e place. Au quarante-huitième tour, Massa laisse passer Alonso dans la ligne droite car la Scuderia vient de lui adresser ce message : « Fernando est plus rapide que toi. Nico Hülkenberg claimed his maiden pole position for Williams by over a second in changing conditions in Brazil, but Red Bull went on to claim their fourth 1–2 finish of the season, claiming enough points to be declared World Constructors' Champion in just their sixth year of competition. The teams objected to what they believed would be a two-tier championship and five of the teams within the Formula One Teams Association (FOTA), Ferrari, BMW Sauber, Renault, Red Bull Racing and Toro Rosso announced their intentions to withdraw from the 2010 championship. Au trente-septième tour, Webber mène toujours avec moins d'une seconde d‘avance sur Vettel, Hamilton à 1 s, Button à 2 s, Schumacher à 37 s, Rosberg et Kubica à 40 s, Massa à 41 s, Petrov et Alonso à 43 s. Au trente-neuvième tour, Vettel attaque Webber et, alors qu'il a pris l’avantage, se rabat sur son coéquipier, ce qui provoque une double sortie de piste. À l’extinction des feux, Sebastian Vettel, en pole position, serre Fernando Alonso contre le muret des stands et laisse ainsi la porte ouverte à Felipe Massa, troisième sur la grille, qui prend la tête de la course dès le premier virage. This will apply whether any such car is being driven on the track, the pit entry or the pit lane. [129] In his first appearance for the team, Fernando Alonso set the fastest overall time on the third day of the test with 1:11.470. This compromise proposal would involve the supply of parts and design knowledge to the new entrants, but not full customer cars, in return for which the budget cap idea was dropped. Il devance Webber, Alonso, Button, Hamilton, Schumacher, Kobayashi, Heidfeld, Barrichello et Buemi. Lewis Hamilton reprend l’avantage sur Vettel après quelques centaines de mètres et, au premier passage, les premiers sont Webber, Hamilton, Vettel, Jenson Button, Michael Schumacher, Nico Rosberg, Robert Kubica, Felipe Massa, Vitaly Petrov, Kamui Kobayashi, Adrian Sutil et Fernando Alonso. Profitant de la sortie de la voiture de sécurité, la plupart des pilotes passe par les stands chausser des pneus intermédiaires. Si Fernando Alonso remporte la victoire, Ferrari est jugée coupable d’avoir donné un ordre d’équipe qui a interféré avec la course (violation de l'article 39.1 du règlement sportif de la Formule 1) et sera également convoqué devant le conseil mondial de la FIA pour avoir nuit à l’image de la Formule 1, selon l’article 151c du Code Sportif international. After finishing sixth in Germany, Webber won again in Hungary after Vettel broke an obscure safety car rule and was issued with a drive-through penalty that demoted him to third, while Lewis Hamilton won a wet Belgian Grand Prix from Mark Webber and Robert Kubica while Vettel was involved in a collision with Button that eliminated the incumbent World Champion whilst Vettel was handed his second drive-through penalty in as many races. Pour suivre le Championnat de F1 2010. Quand la pluie fait son retour, Hamilton Kubica et Vettel chaussent de nouveaux intermédiaires. Ainsi, à l'abord de la dernière course, à Abou Dabi, pour la première fois depuis la création du championnat du monde, quatre pilotes sont en lice pour le titre ; Alonso mène avec 246 points devant Webber (238 points), son coéquipier Sebastian Vettel (qui, malgré ses 231 points, neuf pole positions, quatre victoires et neuf podiums n'a jamais encore été en tête du classement) et Lewis Hamilton (222 points). Vettel se fait dépasser par son coéquipier Webber dans la ligne droite avant de retrouver le plein usage de sa monoplace quelques instants plus tard. Kubica, Barrichello, Buemi et Klien se précipitent alors dans leur stand changer de pneus. Vingt-trois pilotes s'alignent sur la grille de départ du Grand Prix puisque Fernando Alonso s’élance depuis la voie des stands à la suite du changement de la coque de sa monoplace. [125] All but Campos/Hispania and US F1 took part in the pre-season tests. [137], The last pre-season test took place at Circuit de Catalunya, Barcelona. 2011: Classement du Championnat du Monde, Le bilan, Les statistiques, Les pilotes, Les modèles de F1 Rosberg est troisième à 20 secondes, poursuivi par Button. Au quatorzième tour, lorsque Hülkenberg et Petrov rentrent aux stands pour leur premier changement de pneumatiques, les Ferrari et Button entrent dans les points. Au vingt-septième passage, Vettel devance Webber de 3 s, Alonso de 13 s, Hamilton de 25 s. Kobayashi, Button, Rosberg, Sutil, Schumacher et Hülkenberg suivent mais Kamui Kobayashi et Adrian Sutil n’ont pas encore changé de pneus. Le Brésilien signe alors le meilleur tour en course, inférieur de plus d’une seconde aux temps de ses prédécesseurs. À l’extinction des feux, Vettel, en pole position devance Hamilton, Jenson Button, Alonso, Webber et Felipe Massa. Petrov part en tête-à-queue et reprend la piste en septième position. Fernando Alonso est légèrement touché par Jenson Button, part en tête-à-queue et heurte la monoplace de Michael Schumacher qui doit repasser par son stand pour changer son aileron avant endommagé. Kubica revient à six dixièmes de Rosberg quand Hamilton s'arrête enfin au trente-et-unième tour : la sortie des stands est à l'avantage d'Hamilton qui passe son coéquipier Button. Michael Schumacher, abandonne au neuvième tour à cause d'un problème d'écrou de roue alors qu'il était sixième. The following teams and drivers competed in the 2010 FIA Formula One World Championship. Quelques secondes plus tard, Sutil explose son moteur. Un fan de F1 commente sur "Résultats des deuxièmes essais libres F1 GP de Bahreïn 2020 »James a commenté November 28, 2020 sur 01: 19. Les deux pilotes Red Bull prennent un très bon départ, Mark Webber conservant l’avantage procuré par sa pole position. Red Bull Racing won its maiden Constructors' Championship with a one-two finish in Brazil, while Red Bull Racing's Sebastian Vettel won the Drivers' Championship after winning the final race of the season in Abu Dhabi. Rosberg récupère donc deux places alors qu'Hamilton parvient à repartir derrière lui. [4] With the withdrawal of BMW and Toyota, engine diversity in Formula One dropped to a 30-year low, with just four engine producers powering the entire grid (Ferrari, Mercedes, Renault and Cosworth), the lowest since 1980. Lors d'une neutralisation de la course, les retardataires n'ont pas le droit de doubler la, Un nouveau barème de points a été validé par le Conseil Mondial de la FIA, Le mercredi 23 juin 2010, le Conseil Mondial de la. Rosberg passe à son tour par les stands et conserve son avantage sur Kubica. The test started in sunny weather with rain showers scattered through the weekend. Chez les constructeurs, malgré un score vierge en Corée, Red Bull Racing conserve la tête du championnat avec 426 points et précède McLaren (399 points) et Ferrari (374 points). Buemi abandonne alors qu’il ne reste plus que vingt tours. Rosberg est cinquième avec 20 points, talonné par Kubica (18 points). Au trente-cinquième, Massa prend à son tour le meilleur sur Vettel, qui se fait passer par Hamilton trois tours plus tard. Vitaly Petrov, qui s'est mieux élancé que Nico Hülkenberg, le dépasse mais se rabat sur lui, provoquant son abandon, et détruit sa monoplace contre le muret. Robert Kubica et Kamui Kobayashi se touchent légèrement et obligent Nico Rosberg à quitter la piste pour éviter un contact : les trois rivaux perdent de nombreuses places. Massa et Schumacher entrent peu après chausser des pneus durs alors qu’il reste 50 tours à couvrir, Rosberg fait de même mais une incompréhension avec ses mécaniciens le propulse encore plus loin au classement. This was in response to several drivers in 2009 competing in their début weekend with no experience of their F1 car. Alonso et Schumacher repartent en queue de peloton. Le grand bénéficiaire de ces changements de pneus est Alonso qui reprend la piste devant le museau de la monoplace de Button. Au trente-quatrième tour, Jarno Trulli abandonne sa monoplace sur le bas-côté de la piste alors que son équipier Heikki Kovalainen rentre au stand pour abandonner lui aussi. [133][134] Lotus Racing started its first public test with the T127. Petrov sort violemment de la piste au quarantième tour et détruit sa Renault dans un mur de pneus. À vingt tours du terme, Vettel est toujours en tête devant Webber, Rosberg, Kubica, Alonso (qui ne s'est pas encore arrêté), Sutil, Hamilton, Button, Massa et Alguersuari. Alonso, bien que parti dernier réalise une excellente opération en se hissant au troisième rang avec 75 points, Button perd gros à la suite de son abandon puisqu'il n'est plus que quatrième. Au classement du championnat, les pilotes Red Bull tirent leur épingle du jeu, Webber prenant la tête devant Vettel avec 78 points. Button prend la tête de la course, qu'il ne lâchera pas jusqu'à l'arrivée. Vettel rentre le premier chausser des gommes dures au douzième tour, Alonso et Webber l’imitent au tour suivant, Massa, Hamilton, Schumacher et Barrichello au quatorzième passage. Alonso attaque à plusieurs reprises Hülkenberg, sans trouver l’ouverture et, au quatrième passage, compte déjà 6 secondes de retard sur Vettel. Toutefois, Nico Rosberg, Jenson Button, Robert Kubica et Vitaly Petrov gardent leurs slicks et prennent la tête de l’épreuve. À l'arrière, Schumacher, toujours hors des points, a du mal à dépasser Jaime Alguersuari. Quelques minutes plus tard, Sutil perd le contrôle de sa monoplace, ce qui oblige Button à faire un détour hors-piste pour éviter l’accrochage : Button se trouve relégué à la quinzième place. Au trente-deuxième tour, Button, qui n’est pas passé par les stands, devance Vettel à 1 s 7, Webber à 3 s 5, Alonso à 9 s, Hamilton à 14 s, Kobayashi (qui n’a pas changé de pneus) à 27 s, Rosberg et Schumacher à 36 s, Heidfeld à 40 s et Barrichello à 43 s. Button et Kobayashi s’arrêtent enfin au trente-huitième tour. Reigning World Champion Jenson Button claimed victory in Australia for the second year in succession, whilst Vettel won in Malaysia, setting up a unique situation that would last for the rest of the season whereby no driver would win a race while leading the World Championship. Hamilton prend l’avantage sur Petrov dès le deuxième tour alors que Jaime Alguersuari abandonne. After several difficulties including the cancellation of a planned test in Portugal when Bridgestone refused to supply tyres,[47] Stefan attempted to purchase the defunct USF1 entry, but the moves were blocked. Du 43e au 45e tour, la voiture de sécurité intervient pour permettre aux commissaires de replacer la plaque d’égout descellée. Fernando Alonso est en tête du championnat et devance Mark Webber, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Si Hamilton passe la ligne d'arrivée en seconde position, il ne reprend aucun point à Vettel qui devient le plus jeune champion du monde de l'histoire à 23 ans 4 mois et 11 jours. Le classement au 5e passage est Hamilton leader devant son coéquipier Button, Vettel, Kubica, Webber, Massa, Sutil, Nico Hülkenberg, Vitantonio Liuzzi, Nico Rosberg, Vitaly Petrov et Michael Schumacher. "F1 2010" redirects here. Sebastian Vettel est quant à lui à l’attaque de la septième place d’Adrian Sutil et le passe dans le dernier tour. À deux tours du drapeau à damiers, Hamilton, second, tape le mur à la suite de la casse de la jante de sa roue avant gauche. Mark Webber collided with Heikki Kovalainen at the fastest point on the circuit, the collision destroying Webber's front wing and launching Webber into a somersault. Petrov, Massa, Sutil et Barrichello prennent l’avantage sur Alguersuari en difficulté avec ses pneumatiques. Au fil des tours, Hamilton ne parvient pas à décrocher Alonso et les cinq premiers sont en moins de 7 secondes au 24e passage. Vitantonio Liuzzi s’arrête au trente-et-unième tour pour changer ses pneus et est imité par Kubica et Buemi au 34e tour, Rosberg et Webber au 35e, Button au 36e, Alonso et Barrichello au 37e et Massa au 38e. Heidfeld et Sutil changent leurs pneus au dix-huitième tour, Barrichello s’arrête au vingtième, Alguersuari au tour suivant, Hamilton au vingt-deuxième, Schumacher au vingt-troisième, Vettel et Alonso au vingt-quatrième et Webber au vingt-cinquième. C'était sa 10e victoire en course de la saison 2020 de F1 et la 114e victoire de l'équipe Mercedes. Alors qu'Alonso et Kubica sont à la lutte, le pilote espagnol prend le meilleur sur son rival en coupant une chicane : la direction de course annonce qu’une enquête est lancée sur cet incident. Navigation 2011 2013 modifier Le championnat du monde de Formule 1 2012 , 63 e édition du championnat du monde des pilotes de Formule 1 , comporte vingt Grands Prix dont le Grand Prix des États-Unis qui fait son retour, sur un circuit inédit. Webber est le premier à changer de pneus au 7e tour ; il reprend la piste en 18e position et rattrape rapidement Heikki Kovalainen. En fond de grille, les pilotes Ferrari sont aux prises avec les pilotes McLaren. Au vingtième tour, Vettel connaît un problème de frein quand l’une des plaquettes reste bloquée sur un disque après le freinage pour la chicane Ascari, pénalisant son accélération. Alonso remonte progressivement dans le classement et pointe à la 14e au huitième passage. Kubica change ses pneus pour la troisième fois au 59e tour et se retrouve septième. hamilton perd encore une place (quatrième avec 192 points) et précède de trois points son coéquipier Button. À la relance, Hamilton et Schumacher se donnent des coups de roue et l’Anglais passe. Pour la première fois de la saison, les vingt-quatre monoplaces sont présentes sur la grille de départ. [126][127], Pre-season testing started at the Circuit Ricardo Tormo in Valencia with seven teams. Sutil, Heidfeld, Massa, Petrov, Hamilton, Rosberg, Klien et Button profitent de la neutralisation pour changer de pneus. Alonso prend l’avantage sur Vettel au début du quarante-cinquième tour mais quelques hectomètres plus loin Vettel abandonne sur casse moteur : il n’y a plus de Red Bull en course. [123] Negotiations on a new Concorde Agreement directly with CVC, the commercial rights holders, led to the eventual end of the dispute with its signing by the FIA on 1 August. actus calendrier classement pilotes classement constructeurs le guide de la saison stats 2019 2018 2017. Vettel, en proie à des problèmes de freins, doit réduire son rythme et perd deux secondes au tour sur Alonso. Fernando Alonso, obligé d’attendre qu’elle rentre pour enfin purger sa pénalité, voit sa course ruinée : il ressort des stands en seizième position. Les pilotes repassent alors par les stands chausser de nouvelles gommes intermédiaires. Au cinquante-troisième tour, derrière la voiture de sécurité, Vettel précède Webber, Alonso, Hamilton, Button, Schumacher, Rosberg, Hulkenberg, Kubica, Alguersuari, Buemi, Kobayashi, Sutil, Heidfeld, Massa, Vitaly Petrov, Barrichello, Heikki Kovalainen, Jarno Trulli, Timo Glock, Bruno Senna. [74], The Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) had planned to introduce a budget cap, in order to safeguard the sport during the current economic downturn. Plus bas dans le classement, Kobayashi réalise à nouveau une bonne opération et pointe désormais au 12e rang. Lewis Hamilton et Jenson Button perdent tous deux une place (Hamilton est troisième et Button cinquième) tandis que Vettel est maintenant quatrième avec seulement 1 point de moins qu'Hamilton (181 points contre 182). Vettel, troisième, est relégué à 31 points, Button à 36 points et Alonso à 41 points. Sebastian Vettel remporte la victoire, Hamilton termine à la deuxième place devant Button, Barrichello, Kubica, Sutil, Kobayashi, Buemi, Alonso et de la Rosa. Liuzzi rejoint son stand au dixième tour pour changer de pneus et Schumacher profite de la lutte entre Petrov et Rosberg pour prendre l’avantage sur ce dernier. As with 2009, the teams were allowed a maximum of 15,000 km (9,300 mi) over the course of fifteen days in February. Alors que le peloton est toujours derrière la voiture de sécurité, Kubica perd sa roue arrière droite et abandonne. Alonso termine sur la plus petite marche du podium devant Vettel, Webber, Rosberg, Kubica, Buemi, Liuzzi et Sutil. Massa reprend piste devant Alonso, de plus en plus menaçant car Vettel revient sur lui. Au classement général du championnat, les pilotes Ferrari devancent les pilotes McLaren (Alonso : 37 points, Massa 33, Button 31 et Hamilton 23). Après trois tours de chasse, Hamilton dépasse l'Allemand, qui ne peut pas non plus résister à Vettel. Mark Webber est désormais en tête des pilotes avec 161 points et devance Hamilton (qui reste à 157 points), Vettel (151 points), Button (147 points), Alonso (141 points) et Massa (97 points). Quelques tours plus tard, la piste s'asséchant, les pilotes qui avaient mis des gommes intermédiaires doivent repasser par les stands pour rechausser des slicks. Au terme des 58 tours, Jenson Button s’impose pour la deuxième fois consécutive sur ce circuit. Au trente-troisième tour, derrière la voiture de sécurité, Vettel devance donc Hamilton, Alonso, Massa, Schumacher, Barrichello, Petrov, Hülkenberg, Kubica et Kobayashi. Rosberg, en tête, compte deux secondes d'avance sur Button et huit sur Kubica, Petrov a 30 secondes de retard et Hamilton est sur les talons de Michael Schumacher en cinquième position. À l’extinction des feux, Mark Webber, en première ligne mais sur le côté sale de la piste, prend l’avantage sur le poleman Sebastian Vettel qui cherche à le tasser mais sort de la piste. Hamilton profite de l’arrêt au stand de Sutil pour prendre la cinquième place. La piste s'asséchant, Button fait le pari de chausser des pneus slicks et rentre le premier, au sixième tour, alors que la piste est encore humide. "U.S. Au trentième tour, Button est toujours leader devant Alonso, Massa, Rosberg, Kubica, Hülkenberg, Webber, Vettel, Schumacher et Sébastien Buemi. À la fin du premier tour, Pedro de la Rosa, Heikki Kovalainen, Timo Glock et Sébastien Buemi rentrent chausser des pneus pluie. Massa, qui est parti de la dernière place sur la grille, rentre changer ses pneus tendres contre des durs pour ne plus avoir à s’arrêter d’ici la fin de la course. The 2010 FIA Formula One World Championship was the 64th season of FIA Formula One motor racing.

Bailando Enrique Iglesias, Village Médiéval Seine Maritime, Roti De Boeuf En Croute D'herbes, Cité Des Périchaux, Bain De Vapeur Utérus, Steve Mounié Stats, Cyrielle Noblat Allauch, Grand Prix Paroles, High Life Arte,

Tags: No tags
0

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *