championnat de russie de football d2 équipes

À l'issue de cette journée, Valeri Petrakov est nommé à la tête du Luch Vladivostok le 11 novembre, un peu moins d'un mois après le renvoi de Roustem Khouzine[87]. Le vainqueur de l'édition 2019/2020 est Zénith Saint-Pétersbourg. Dans le même temps, le Rotor Volgograd et le Torpedo Moscou l'emportent respectivement contre le FK Krasnodar-2 (1-0) et le FK Armavir (2-1), remontant ainsi à un point du podium, tandis que le Chinnik Iaroslavl chute à domicile face à l'Avangard Koursk (1-3). Pour la première journée de la phase retour, le CSKA Moscou finit par perdre son fauteuil de leader après sa défaite sur la pelouse du Rubin Kazan (0-1), ce revers profitant au Zénith Saint-Pétersbourg qui repasse devant malgré un nouveau match nul contre l'Arsenal Toula (0-0). Avec un bilan de quatre défaites pour une seule victoire le Baltika Kaliningrad et le Ienisseï Krasnoïarsk font également partie des équipes en difficulté à ce stade de la saison[32],[33]. Les équipes sont classées selon leur nombre de points. La saison 2020-2021 de Premier-Liga est la vingt-neuvième édition de la première division russe. Alors que la moitié des matchs de la saison ont été joués, le Torpedo Moscou maintient ainsi son leadership acquit depuis la neuvième journée avec un total de 46 points, soit une avance de six unités sur Khimki, qui affiche lui même deux longueurs d'avance sur le Rotor Volgograd, troisième et premier barragiste avec 38 points, ce trio de tête n'ayant lui non plus pas changé depuis la neuvième journée. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés : En cas d'égalité absolue entre deux équipes, même après application de ces critères de départage, deux situations se présentent : Le treizième et le quatorzième du championnat affrontent respectivement le quatrième et le troisième de la deuxième division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour. La trêve hivernale est marquée par pas moins de cinq changements d'entraîneurs durant les mois de décembre et janvier, les plus notables étant ceux de deux équipes du podium avec le départ d'Igor Menchtchikov du Rotor Volgograd au profit du Biélorusse Aliaksandr Khatskevich[95],[96], tandis qu'Andreï Talalaïev du FK Khimki quitte également ses fonctions pour laisser sa place à Sergueï Iouran[97],[98]. Les equipes de football de Premier League Feminine (Russie) Vous consultez actuellement la page : EQUIPE DE FOOTBALL Liste des équipes de football présentes sur MatchEnDirect.fr avec possibilité de recherche par alphabet ou par compétition. Qualifié pour le dernier carré, Khimki se voit alors opposé à l'Oural et finit par l'emporter à l'extérieur pour accéder à la finale de la compétition (3-1), disputant ainsi sa deuxième finale après celle de 2005 et réitérant l'exploit de l'Avangard Koursk deux ans plus tôt en arrivant à ce stade en tant qu'équipe de deuxième division[133],[134]. Les meilleurs buteurs du championnat à son arrêt sont Aleksandr Roudenko et Ivan Sergueïev du Torpedo Moscou avec 14 buts marqués pour chaque. Oufa est quant à lui battu par Krasnodar (0-1) tandis que Tambov est tenu en échec par l'Oural Iekaterinbourg et devient la nouvelle lanterne rouge du championnat. Les équipes classées entre la sixième et la onzième position avec 40 à 35 points constituent quant à elles le milieu de classement, étant trop loin des premières place pour prétendre à la promotion dans l'immédiat et trop en avance sur la relégation pour être considérées comme candidates au maintien, ce groupe contenant le Chinnik Iaroslavl, le Baltika Kaliningrad, le SKA-Khabarovsk, le promu Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tom Tomsk ainsi que le FK Nijni Novgorod. La deuxième journée voit Khimki enregistrer une nouvelle large victoire 3-0 face à l'Avangard Koursk tandis que le Rotor Volgograd, le Tom Tomsk, le Chinnik Iaroslavl, le Torpedo Moscou et le Tchertanovo Moscou remportent eux aussi une deuxième victoire de suite[26],[27]. Ce résultat combiné à la victoire de Khimki face au Spartak-2 (1-0) permet aux deux premiers de conforter leur avance en tête du classement. Il est organisé par la Première Ligue russe (russe : Российская премьер-лига) et se compose de seize équipes. Parmi les autres principales écuries du championnat, le Lokomotiv Moscou tombe pour la deuxième fois de suite face à l'Akhmat Grozny tandis que Krasnodar et le CSKA Moscou se tiennent en échec (1-1) et que Rostov s'impose devant l'Oural Iekaterinbourg. Si ce deuxième cas, pouvant concerner les retraits de plusieurs équipes, se présente, les repêchages concernent en priorité les équipes relégables dans l'ordre de leur classement final[18]. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Pour cette édition, vingt clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils auraient dû s'affronter à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 380 matchs, soit trente-huit chacun. En raison de la pandémie de Covid-19 en Russie, le championnat est arrêté à partir du 17 mars 2020, juste après la fin de la vingt-septième journée, et ne reprend pas par la suite tandis que les barrages de promotion sont eux aussi annulés. En vertu de cette décision, le classement au moment de la suspension de la compétition est considéré comme définitif tandis les barrages de promotion sont annulés et qu'aucune équipe n'est sportivement reléguée. S'affrontant sur la pelouse de ce dernier, les deux équipes se neutralisent finalement sur le score de 1-1 et restent à égalité de points avec 21 unités chacun, bien que le Zénith conserve l'avantage en vertu des autres critères de classement. En parallèle, le Spartak Moscou s'impose de son côté face au Rotor Volgograd (2-0) pour revenir au niveau du duo de tête, les trois s'établissant ainsi à 32 points chacun. Championnat de Russie 2020-2021 : retrouvez la liste des clubs engagés ainsi que toutes les fiches détaillées (effectifs, statistiques, calendrier). Les autres équipes sont quant à elles maintenues et qualifiées pour prendre part à l'édition 2020-2021 de la compétition, sauf décision administrative contraire[18]. Démarrant le 7 juillet 2019, la première partie de saison s'étend à partir de là jusqu'à la trêve hivernale qui démarre à l'issue de la vingt-cinquième journée disputée aux alentours du 23 novembre 2019. CSKA MoscouDynamo MoscouLokomotiv MoscouSpartak Moscou. Il est suivi du Baltika Kaliningrad, invaincu depuis le sixième tour et restant sur treize matchs sans défaite, qui compte 32 points. Dans le même temps, la victoire du Tchertanovo Moscou sur la pelouse de Krasnodar-2 (2-1) lui permet également de revenir à proximité directe du podium, les quatre premiers se tenant à présent en seulement deux points. Ils se répartissent sur la base de trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Cette dernière défaite, couplée au mauvais début de saison du club, entraîne dans la foulée le départ de l'entraîneur Dmitri Gounko (en)[24] et son remplacement par Igor Tcherevtchenko[25]. Format Le Ienisseï Krasnoïarsk passe lui aussi très près de remporter sa première victoire depuis la première journée, mais concède finalement le match nul dans les derniers instants de la rencontre face au Baltika Kaliningrad (2-2)[55],[56],[57]. Le vainqueur de la Coupe de Russie 2020-2021 est quant à lui qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa 2021-2022, tandis que le quatrième et le cinquième du championnat se qualifient respectivement pour le troisième et le deuxième tour de qualification de la Ligue Europa Conférence 2021-2022. Si le vainqueur de la Coupe est déjà qualifié pour une compétition européenne d'une autre manière, sa place est redistribuée en championnat et la sixième place devient également qualificative. Profitant quant à lui de la défaite du Neftekhimik Nijnekamsk à Kaliningrad (0-1), le Tchertanovo s'adjuge la quatrième position et revient à trois points du podium, tandis que le Baltika Kaliningrad revient au niveau du Neftekhimik. Dans le bas de classement, le Rotor Volgograd remporte un deuxième succès d'affilée aux dépens de l'Arsenal Toula (1-0) et passe en treizième position, quittant la zone de relégation directe pour la première fois de la saison. Il constitue la seconde division du football professionnel russe et succède ainsi à la deuxième division soviétique. Parcours en Coupe de Russie. Deuxième et théoriquement promu, le FK Khimki indique dans un premier temps ne pas pouvoir prendre part à l'élite pour des raisons financières par le biais du ministre des sports de l'oblast de Moscou durant le mois de juin[113], avant de finalement accepter la montée à la mi-juillet[114]. Connaissant la défaite pour la deuxième fois de suite sur la pelouse d'Armavir (1-2), le Torpedo Moscou voit son avance sur la troisième position retomber à deux points lors de la journée suivante, après le match nul du Rotor Volgograd contre Krasnodar-2 (0-0) et la victoire de Khimki face au Tchertanovo Moscou (3-1). Ils sont exempts des trois premiers tours et font leur entrée dans la compétition au quatrième tour au cours du mois d'août 2019. Vingt équipes prennent part à la compétition, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le Ienisseï Krasnoïarsk, et quatre promus de troisième division qui sont le Neftekhimik Nijnekamsk, le Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tekstilchtchik Ivanovo et le Torpedo Moscou qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente[1]. Il obtient dans la foulée une place pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2021-2022, tandis que le deuxième se qualifie pour le troisième de qualification de cette même compétition. Des modifications peuvent avoir été effectuées, notamment la mise en page et des retraits de liens. Dans la foulée, l'Anji Makhatchkala, relégué de première division, n'obtient pas la licence nécessaire pour participer au championnat, le Fakel Voronej étant alors repêché pour le remplacer[3]. Vainqueur sur la pelouse du FK Nijni Novgorod (1-0), le Neftekhimik Nijnekamsk revient au niveau de la cinquième place. Lors du tour suivant, tandis que le CSKA Moscou enchaîne une nouvelle contre-performance face à Khimki (2-2), le Zénith Saint-Pétersbourg et le Spartak Moscou remportent quant à eux deux larges victoires contre l'Oural Iekaterinbourg (5-1) et Tambov (5-1) pour reprendre une avance de deux points en tête du classement. L'opposition intradivisionnelle entre Khimki et le Torpedo Moscou s'achève sur une large victoire du premier, hôte de la rencontre, sur le score de 5 buts à 1. Parmi les clubs potentiellement en difficultés sont cités le SKA-Khabarovsk, le Tchertanovo Moscou et le Baltika Kaliningrad, qui ont connu des périodes de transfert compliquées ou des pré-saisons décevantes[22]. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Le Luch Vladivostok annonce qu'il se retire du football professionnel pour la saison 2020-2021 et descend directement au quatrième échelon. Championnats nationaux de première division 2020-2021 à travers le monde. La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place : La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place : Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel. La compétition a eu lieu du 20 2019 au 25 juillet 2020 . Le championnat se compose de seize équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente matchs disputés pour chaque équipe. Défait largement 3-0 à Vladivostok, le Fakel Voronej confirme quant à lui sa dernière place au classement[44],[45],[46]. Dans la lutte pour le maintien, le FK Tambov réussit à sortir de la zone rouge grâce à sa victoire face à Oufa (2-0) tandis que Khimki est battu par l'Oural Iekaterinbourg (1-3)[19],[20]. Championnat de football de Russie - Calendrier mis à jour sur MSN Sport - Soccerway L'opposition entre l'Oural Iekaterinbourg et Tambov s'achève quant à elle sur un match nul et vierge (0-0)[37],[38]. Le troisième et le quatrième sont quant à eux qualifiés pour le barrage de promotion face au treizième et quatorzième du premier échelon afin de déterminer les deux derniers participants de ces deux compétitions pour la saison 2020-2021. Le Chinnik et le Torpedo poursuivent également sur leur lancée en gagnant eux aussi à l'extérieur contre Nijni Novgorod (3-1) et le SKA-Khabarovsk (1-0)[28],[29]. Armavir et Krasnodar-2 sont quant à eux défaits respectivement par le Baltika Kaliningrad (0-2) et le Tom Tomsk (1-2) tandis que l'Avangard Koursk obtient le match nul sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-1)[108],[109]. La compétition démarre ainsi officiellement le 7 juillet 2019 pour s'achever le 16 mai 2020. À l'issue de la quatorzième journée, le CSKA Moscou parvient à conserver la première position en l'emportant face à Rostov (2-0), tandis que le Zénith Saint-Pétersbourg s'impose contre Krasnodar (3-1). Avec France Football, suivez l'actualité; sportive du football en direct, les résultats, les classements, les transferts de foot et les infos sur l'équipe de France de football Le championnat ne reprend cependant pas et est définitivement abandonné sur décision de la fédération russe de football le 15 mai 2020, de même pour la troisième division. Le CSKA Moscou et le Spartak Moscou sont ainsi tenus en échec à domicile par le FK Sotchi (1-1) et le Dynamo Moscou (1-1) tandis que le Zénith Saint-Pétersbourg est accroché sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (2-2). Dans le bas du classement, Oufa et Sotchi (1-1) ainsi que l'Arsenal Toula et le Rotor Volgograd (1-1) se tiennent respectivement en échec tandis que la victoire de Khimki face au Rubin Kazan (2-0) lui permet d'afficher une avance de cinq points sur la zone de relégation directe ainsi que de revenir au niveau de Tambov, battu sur ses terres par l'Akhmat Grozny (0-1)[42],[43]. Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel du championnat pour la saison 2019-2020. Le leadership du Rotor Volgograd s'avère de très courte durée, les Volgogradois étant défaits chez eux par le Chinnik Iaroslavl dès le 18 août lors de la neuvième journée (2-3), un résultat qui profite au Torpedo Moscou et à Khimki, vainqueurs du Tekstilchtchik Ivanovo (3-1) et du Neftekhimik Nijnekamsk (3-2), qui occupent les deux premières position en fin de journée. Dans le milieu du classement, le FK Krasnodar remporte un large succès face au Lokomotiv Moscou (5-0). Restant invaincu à ce stade de la compétition, le FK Khimki bat par ailleurs le record d'invincibilité de début de saison en FNL établi par l'Arsenal Toula lors de la saison 2013-2014[50],[51]. Première division 2004 Généralités; Sport: Football: Organisateur(s) Ligue de football professionnel: Édition: 13 e: Lieu(x) Russie: Date: du 28 mars 2004 au 6 novembre 2004: Participants: 22: Matchs joués: 462: Hiérarchie; Hiérarchie: 2 … À l'inverse du tour précédent, la dix-huitième journée voit cette fois les trois premiers échouer à s'imposer, le Torpedo Moscou étant vaincu chez lui par le Tchertanovo Moscou (0-1), de même pour Khimki sur la pelouse du FK Nijni Novgorod (0-1) tandis que le Rotor Volgograd concède le match nul à Armavir (0-0). La principale affiche de la sixième journée voit le Tchertanovo Moscou recevoir le FK Khimki le 3 août. Au stade des quarts de finale se retrouve donc le Torpedo Moscou, vainqueur du Baltika Kaliningrad (1-0), qui se voit opposer au FK Khimki qui a éliminé le FK Orenbourg (2-1), assurant de ce fait l'accession d'au moins une équipe de la division au dernier carré de la compétition. Tirant profit du match nul 1-1 entre le Tchertanovo et Tomsk lors de la dixième journée, les équipes du trio de tête remportent quant à elles leurs rencontres respectives et accroient leur avance au classement, le Torpedo comptant 25 points à ce stade de la compétition suivi de Khimki à 24 tandis que le Rotor complète le podium avec 22 unités, soit trois de plus que ces deux poursuivants[47],[48],[49]. En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du 17 décembre 2020 à l'issue de la vingtième journée au 26 février 2021 qui marque le début du vingt-et-unième tour. La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place : La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place : Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel, les matchs joués en retard sont pris en compte la journée suivante. La journée suivante jouée une semaine plus tard contient elle aussi une confrontation de haut de classement avec la réception du Rotor Volgograd par Tomsk, une rencontre qui voit cette fois l'équipe visiteuse l'emporter en fin de match sur le score de 1-0. Le Tom Tomsk et le Tchertanovo Moscou enchaînent quant à eux un deuxième match sans victoire, l'un concédant la défaite à domicile face au Neftekhimik Nijnekamsk (0-1) tandis que l'autre fait match nul sur la pelouse du FK Nijni Novgorod (0-0). Le club vu comme le principal favori à la montée avant le début de la saison est le FK Nijni Novgorod, quatrième et barragiste malheureux à l'issue de l'exercice précédent. Classé quatorzième à un point de la relégation à l'issue de ce tour, l'entraîneur du Luch Vladivostok Roustem Khouzine annonce sa démission dans la foulée de la défaite face au Ienisseï le 19 octobre[75]. Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine, tandis que les rencontres d'une journée sont généralement répartis sur une période de trois à quatre jours. Ce dernier résultat amène dans la foulée au renvoi de l'entraîneur de l'Arsenal Sergueï Podpaly, remplacé par Dmytro Parfenov[41]. Le classement à la date de suspension est maintenu. Tom Tomsk enregistre l'autre large victoire de la journée en triomphant du Luch Vladivostok là aussi sur le score de 4-0. La dernière modification de cette page a été faite le 19 décembre 2020 à 10:47. La défaite du Dynamo fait également les affaires de Rostov qui reprend la quatrième place avec son succès sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-0) tandis que Sotchi revient à deux points. Ce total lui permet d'afficher une avance de quatre unités sur le CSKA Moscou et six sur le Spartak Moscou qui complètent pour leur part le podium. Les autres rencontres du milieu de classement voient le Rubin Kazan l'emporter à l'extérieur contre le Dynamo Moscou (1-0) alors que Rostov et le Lokomotiv Moscou se tiennent en échec (0-0). Victorieux respectivement contre Oufa (6-0) et Tambov (2-0) durant le neuvième tour, le Zénith et le Spartak continuent leur lutte serrée pour la première place. Dans le bas du classement, les résultats du Rotor et de Khimki font chuter Oufa en dernière position, ce dernier concédant alors un dixième match de suite sans victoire sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-3). Le tour suivant voit l'intégralité du top 4 s'imposer, avec notamment la victoire 4-0 du Tchertanovo Moscou contre le Fakel Voronej, tandis que la série de quatorze matchs sans défaite du Baltika Kaliningrad s'achève sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe où il est battu 1-0, un résultat profitant au Neftekhimik Nijnekamsk qui prend la cinquième place après sa victoire contre Armavir (2-1). Le match est par la suite comptabilisé comme une victoire technique 3-0 en faveur de Krasnodar[22]. Vainqueur du Luch Vladivostok dans le cadre du derby de l'Extrême-Orient (2-0), le SKA-Khabarovsk revient ainsi à deux points de la quatrième place occupée par le Tchertanovo. La compétition s'achève définitivement à l'issue de la trente-huitième journée jouée le 16 mai 2020, après quoi sont disputés les barrages de promotion contre les équipes de première division qui marquent la fin de la saison russe. Dans les deux cas, l'équipe qui se retire est automatiquement comptée comme une équipe reléguée et ne peut prendre part à l'édition suivante de la compétition, qu'elle termine parmi les équipes reléguées ou non dans le classement final. Le Championnat de Russie de football (nom officiel selon le règlement de la saison 2012/2013 «СОГАЗ чемпионат России по футболу среди команд клубов Премьер-Лиги») est la division la plus haute du système des ligues de football de la Russie. À l'issue de la saison, le premier au classement remporte la compétition et est désigné champion de Russie. Le texte peut changer à mesure que l'événement progresse, n'est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. Le dix-septième tour est marqué par la victoire de l'intégralité du trio de tête, avec notamment la large victoire 4-0 de Khimki contre le Mordovia Saransk. Dans le même temps, le CSKA Moscou quitte le podium après sa défaite à domicile contre le Lokomotiv (0-1) au profit de Rostov, qui s'est imposé sur la pelouse de l'Arsenal Toula (3-2). Pendant ce temps, le Rostov est battu par le FK Sotchi (2-4) et sort du podium au profit du CSKA Moscou qui retrouve la troisième place après son succès à l'extérieur contre l'Oural Iekaterinbourg (2-0) tandis que Sotchi se place quatrième, les deux pontant à 19 points à deux unités du duo de tête. Bien que Sergueï Ignachevitch soit dans les faits l'entraîneur principal du Torpedo Moscou, c'est Nikolaï Savitchev qui est inscrit à ce poste auprès de la FNL, en raison du manque de diplôme d'Ignachevitch, et donc lui qui remporte le prix. En parallèle, le Spartak Moscou et Oufa se neutralisent (1-1). La Coupe de Russie se poursuit quant à elle durant les mois de juin et juillet. Juste derrière, le Dynamo Moscou s'impose face à Sotchi pour revenir à une unité de la quatrième place, rejoignant Rostov qui s'est incliné devant Khimki (0-2). En parallèle, le Rotor Volgograd est de ce fait déclaré champion et accède à la première division[112]. En bas de classement, Nijni Novgorod remporte sa première victoire de la saison contre le Torpedo (2-1), de même pour l'Avangard Koursk qui fait tomber le Neftekhimik Nijnekamsk (1-0). Le Mordovia Saransk n'a pas les moyens de payer pour une licence de deuxième division pour la saison 2020-2021 et se retire de la compétition. Théâtre d'un duel de barragistes, la rencontre de la quinzième journée entre le Rotor Volgograd et le SKA-Khabarovsk le 29 septembre est l'une des plus prolifiques de la saison, pas moins de huit buts étant marqués tandis que les Volgogradois l'emportent finalement chez eux sur le score de 5 buts à 3 et conservent ainsi leur troisième position. Dans le bas du classement, les deux derniers Oufa et le Rotor Volgograd se tiennent mutuellement en échec (0-0), de même pour Tambov et l'Arsenal Toula (0-0) qui restent premiers relégable et non-relégable avec respectivement 8 et 9 points. En fin de saison, le premier au classement est sacré champion de Russie et se qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2021-2022, tandis que son dauphin obtient une place dans le troisième tour de qualification de la compétition. En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du 23 novembre 2019 au 9 mars 2019[16]. Pour l'emporter, une équipe doit donc passer six tours : le quatrième tour, les seizièmes de finale, les huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales et la finale. En raison de l'arrêt prématuré du championnat, les relégations ainsi que barrages de promotion sont annulés, seuls les deux premiers étant finalement promus. En huitièmes de finale, quatre de ces équipes sont éliminées, deux par des clubs de première division tandis que les autres sont battus au cours des deux confrontations entre équipes du deuxième échelon. Vainqueur du CSKA Moscou (2-1) et profitant du match nul du Lokomotiv Moscou contre l'Oural Iekaterinbourg (1-1), le Zénith Saint-Pétersbourg confirme sa première position à l'issue de la troisième journée avec un bilan de trois victoires en trois matchs. De son côté, le Dynamo Moscou bat l'Arsenal Toula (1-0) et remonte en quatrième position à trois points du podium, prenant la place de Rostov battu de son côté par Oufa (0-1). Le Ienisseï Krasnoïarsk profite quant à lui de ce tour pour mettre un terme à sa série sans succès face au Mordovia Saransk (2-1) et revient au niveau du duo Voronej-Ivanovo à quatre points du premier non-relégable[61],[62],[63],[64]. La dixième journée est principalement marquée par la confrontation entre les deux premiers au classement, le Zénith Saint-Pétersbourg et le Spartak Moscou. Le troisième au classement est quant à lui éligible pour une place dans le troisième tour de qualification de la Ligue Europa Conférence 2021-2022 tandis que le cinquième se qualifie pour le deuxième tour de qualification. Le Lokomotiv Moscou et Sotchi sortent s'imposent également lors de leurs rencontres face au Rubin Kazan (3-1) et l'Akhmat Grozny (2-0) pour revenir à moins de trois unités des places européennes.

Résultats Grand Prix D'allemagne 2020, Liste Des Pays Sans Visa Pour Le Nigeria, Changement D'heure Maroc Hiver 2020, Lettre De Soumission Définition, Chalet à Vendre Estrie, Vol Easyjet Reykjavik, Oz En Ml, Tatouage Point-virgule Homme, Musée San Telmo Architecture, Gaia Original Series, Office De Tourisme Des Asturies,

Tags: No tags
0

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *